4 millions de coupe dans le budget des HUG ?

La droite de la commission des finances du Grand Conseil s’en prend aux HUG !

Lors de sa séance du 24 novembre 2010, la Commission des finances du Grand Conseil a accepté le projet de budget 2011 de la République et Canton de Genève. Lors de cette même séance, la droite a voté plusieurs coupes au budget de divers services et des réductions de subventions à hauteur de 2 millions à diverses associations culturelles. La droite a aussi imposé une coupe de 4 millions au budget des HUG. Après ce coup de force, la subvention 2011 aux HUG passe de 673 à 669 millions. L’augmentation prévue par rapport à 2010 avait été fixée à 25 millions. La coupe de la droite réduit l’augmentation de 4 millions.

4 millions en moins = environ 40 postes en moins !

L’augmentaiton de la subvention sert à financer en partie les mécanismes salariaux et en partie les projets nouveaux des HUG. Ces 4 millions vont manquer dans les postes pour les remplacements, déjà insuffisamments mis à disposition dans les services en souffrance. Les conditions de travail risquent de se durcir encore, ce alors que le taux d’absence dans plusieurs départements a déjà augmenté.

Les HUG ont besoin de postes supplémentaires pour assurer des soins de qualité et des conditions de travail correctes

Dès avril 2010 de nombreux département se sont déjà vus serrer la vis des engagements pour des problèmes budgétaires. Ce manque de 4 millions équivalent 40 postes, s’il devait être confirmé, va se faire sentir lourdement et concrètement. Il y a une année, les syndicats ont déposé une pétition demandant des augmentations de postes dans tous les départements des HUG. Il est scandaleux que la droite, outre à ignorer les demandes de la pétition, tente d’imposer une réduction de 40 postes !

Manifester notre opposition à cette coupe !

La plénière du Grand Conseil décide du budget de l’Etat pour 2011 et de la subvention aux HUG le 16 et 17 décembre. Le personnel hospitalier a intérêt à manifester et faire connaître publiquement son opposition ferme et à cette réduction de postes. le SIT appelle le personnel à s’organiser dans les unités et services pour participer à cette manifestation.

- NON aux coupes budgétaires

- NON à la provocation de la droite

lien vers la version imprimable



Documents joints

Campagnes