Menace sur le Planning familial

Novembre 2012 - Par mesure d’économie, le Planning familial risque, en 2014 de perdre 3 postes sur 4,9 des postes.

Cette suppression drastique mettrait en péril la pérennité des prestations en matière de santé sexuelle et procréative offertes à la population depuis presque 50 ans.

Elle aurait comme conséquence l’impossibilité de remplir les missions définies par le cadre légal tant national que cantonal qui est à la base de l’existence de l’unité.

Le SIT dénonce cette attaque et demande à la direction des HUG de retirer cette proposition.

Il appelle à un rassemblement de protestation le

jeudi 15 novembre à 18h30

devant les Canons (rue de l’Hôtel-de-Ville).

Voir tract "Le planning familial menacé" du comité pour l’avortement libre et gratuit

Voir aussi les articles de presse parus à ce sujet :

- Tribune de Genève du 31.10.2012
- Le Courrier du 03.11.2012