Prise de parole d’un gréviste EdS devant la Mairie de Carouge le 16 octobre 2013

Nous, grévistes de Partage, nous entamons aujourd’hui notre 56e jour de grève ; nous, grévistes de Partage, avons dénoncé une direction aux formes d’abus de pouvoir, d’insultes et de menaces, de travail de voirie à bon marché, c’est-à-dire une main-d’œuvre sous payée.

Cette même direction qui, il n’y a pas si longtemps, se gargarisait dans les journaux d’être une association à but social, alors que ses membres directoriaux ne le sont pas.

Dans cette lutte, nous avons obtenu la cessation du contrat qui lie la Commune de Carouge à Partage Cyclotri, mais cette lutte n’est pas terminée : nous attendons de la Commune de Carouge qu’elle fasse l’effort d’engager plusieurs d’entre nous au sein de sa voirie, ce qui serait un geste légitime de sa part, après toutes ces souffrances passées sur un triporteur, durant plusieurs années pour certains.

Merci.

Lien vers la version imprimable

Cliquez ici pour retrouver toute l’actualité sur la grève des EdS



Documents joints

Campagnes