Victoires contre les coupes budgétaires en Ville de Genève

6 juin 2016 - Le refus des coupes budgétaires en Ville de Genève à plus de 60% donne un signal clair. La population ne veut pas du programme de démantèlement social et culturel voulu par la nouvelle majorité de droite au conseil municipal.

Ce vote met un coup d’arrêt à cette politique qui aurait dégradé les conditions de travail du personnel municipal, coupé dans les subventions du social et de la culture et mis en péril de nombreux emplois. L’exercice budgétaire 2017 devra tenir compte de cette volonté populaire et renoncer à imposer un programme d’austérité injustifié. La droite a annoncé récemment vouloir prescrire une nouvelle cure d’amaigrissement conduisant à un excédent de 17 millions de francs, message qu’elle a réitéré le jour de la votation malgré le double NON dans les urnes. Dans le cadre de cette législature, c’est une économie budgétaire annuelle de 50 à 60 millions de francs qu’elle vise. Elle doit maintenant revoir sa copie.

Le syndicat reste mobilisé et s’opposera avec détermination aux cadeaux fiscaux envisagés sur le bénéfice des entreprises (RIE III) qui conduiraient à assécher les finances municipales au détriment des prestations pour la population. C’est un projet antisocial visant à permettre à quelques-uns de s’enrichir tandis que les salarié-e-s, les pauvres, les sans-emplois ou les personnes âgées devront se serrer un peu plus la ceinture.

Valérie Buchs

Retour vers la page "Personnel Ville de Genève"



Campagnes