Les patrons ne veulent plus de conventions collectives

MENACES SUR LES SALAIRES ET LES CONDITIONS DE TRAVAIL

Prétextant des salaires prétendument « trop élevés » à Genève en comparaison avec le reste de la Suisse, l’Association des médecins dentistes de Genève (AMDG) a dénoncé la CCT des Assistant-e-s dentaires pour sa prochaine échéance.

Orage dans les cabinets dentaires : l’AMDG a adressé en juin 2008 un courrier au SIT et à SYNA indiquant qu’elle

  • refuse d’appliquer la recommandation de la Chambre des relations collectives de travail (CRCT) d’indexer la grille des salaires 2008 à hauteur 1,8% ;
  • résilie la CCT avec effet au 31 décembre 2008.

Motif invoqué par les patrons : l’écart entre le niveau des salaires genevois et ceux pratiqués dans le reste de la Suisse serait devenu insupportable pour les médecins dentistes genevois ! Ces décisions sont scandaleuses et inacceptables. En refusant d’appliquer la recommandation de la CRCT, que les syndicats avaient saisie suite à l’échec des négociations sur l’indexation des salaires 2008, l’AMDG s’assoit sur l’autorité cantonale en matière de relations de travail et sur le droit des assistantes dentaires à voir leur salaire indexé en fonction de l’augmentation du coût de la vie. Pire encore, en prétextant que les salaires genevois sont trop élevés ( !), elle résilie la CCT en déclarant vouloir dorénavant se baser uniquement sur les directives émises par la SSO, des directives qui ne sont ni négociées, ni contraignantes, et qui notamment prévoient des salaires inférieurs aux salaires genevois.

En se libérant de la CCT, les dentistes portent une attaque sans précédent aux droits des assistantes dentaires !

Le SIT appelle donc les Assistant-e-s dentaires travaillant à Genève à se mobiliser !



Campagnes