Rencontre européenne « Femmes, Migration, Refuge »

Les 27 - 28 - 29 septembre à la Maison des Associations

Dans le prolongement de la grève des femmes du 14 juin 2019...
Le 8 mars en Espagne et en Italie, le 14 juin 2019 en Suisse, des centaines de milliers de femmes sont descendues dans les rues pour manifester contre les violences, les discriminations, les inégalités inhérentes à la société capitaliste et patriarcale dans laquelle nous vivons. Un des slogans scandé avec force dans les rues de Suisse le 14 juin était : « Solidarité avec les femmes du monde entier ». De nombreuses femmes migrantes étaient d’ailleurs présentes dans les manifestations, avec leurs revendications propres.

Dans le prolongement de cette journée de mobilisation exceptionnelle du 14 juin, différentes associations, à l’initiative de la Marche Mondiale des Femmes, ont décidé d’organiser une rencontre européenne sur le thème « Femmes, Migration, Refuge ».
Les obstacles auxquels se confrontent les femmes migrantes

Au niveau mondial, les femmes représentent près de la moitié des personnes migrantes. Qu’elles soient obligées de quitter leur pays pour des raisons politiques, à cause de la guerre, à cause de la misère, pour échapper à des formes de violence et d’oppression liées à leur statut de femmes, ou pour assurer la subsistance de leur famille, les femmes rencontrent, sur le chemin de l’exil et dans les mal nommés pays « d’accueil », des obstacles, des discriminations, voire des formes de violence spécifiques. Lorsqu’elles demandent l’asile, leurs motifs de fuite spécifiques ne sont souvent ni entendus, ni pris en compte. Lorsqu’elles viennent pour travailler, ni leurs formations, ni leurs expériences professionnelles préalables ne sont reconnues, les assignant souvent à des secteurs tels que l’économie domestique et les soins, où les conditions de travail sont particulièrement précaires, ou encore le travail du sexe. Celles sans statut légal, nombreuses dans ces secteurs, sont d’autant plus précarisées, l’absence d’autorisation de séjour générant vulnérabilité et exploitation. Et on pourrait multiplier les exemples de discriminations subies par les femmes migrantes...

Pour une solidarité active entre femmes d’ici et femmes d’ailleurs !

Dans un contexte politique, en Europe, où les nationalismes et la xénophobie se renforcent, où les gouvernements cherchent à limiter les possibilités d’accès à leur territoire pour les migrant.e.s, il est plus que jamais nécessaire de renforcer un réseau européen de solidarité avec les luttes des migrantes pour la reconnaissance de leurs droits, et ce quel que soit leur statut : réfugiées, travailleuses avec ou sans statut légal, etc.

Nous, femmes d’ici et d’ailleurs, avons beaucoup à apprendre les unes des autres, de nos expériences d’organisation et de luttes ! Ensemble nous voulons définir une plateforme commune de revendications pour créer un réseau européen de résistances. Tel est le sens de la rencontre européenne que nous organisons à Genève les 27 - 28 - 29 septembre prochains.

Téléchargez ici le programme

Inscription à la rencontre : info@marchemondiale.ch

Lien sur la page de la Marche des femmes



Campagnes