IMAD (anciennement FSASD)

Le SIT développe ses activités syndicales à l’Institution genevoise de maintien à domicile - IMAD (anciennement Fondation des services d’aide et de soins à domicile - FSASD) - qui compte près de 2’000 collaborateurs et collaboratrices.


Défense individuelle

Le SIT accompagne ses membres qui rencontrent des difficultés, les conseille et les défend en cas de besoin.

Pour toutes questions ou demandes, les membres peuvent s’adresser directement à Sandra Froidevaux, secrétaire syndicale en charge de l’IMAD au SIT.


Permanence au SIT (16 rue des Chaudronniers, 1204 Genève)

Si vous avez des questions, des doutes ou besoin d’informations relatives à vos conditions de travail, n’hésitez pas à venir, nous tenons des permanences gratuites et accessibles à toutes et tous, dont vous pouvez consulter les horaires ici.


Défense collective

Le SIT a des représentantes à la commission paritaire ainsi qu’à l’Assemblée des délégué-es de la Caisse de Pension des Employé-es de l’Etat de Genève (CPEG). Une fois par mois, le SIT organise une rencontre de ses membres pour discuter des enjeux, préparer les séances de commission paritaire, orienter et organiser les activités syndicales. Le syndicat organise aussi régulièrement des journées de formation syndicale.


Les principaux enjeux pour le personnel de l’IMAD sont :

- L’obtention d’effectifs supplémentaires. La charge de travail des équipes est lourde, et le profil des patient-es s’est complexifié au fil des ans en raison du vieillissement de la population et de la réduction de la durée des hospitalisations. En parallèle, le travail administratif et celui hors présence client ne cesse d’augmenter, sans qu’il lui soit alloué le temps nécessaire. Pour faire face à cette charge de travail, les tournées du personnel sont arbitrairement compressées pour pouvoir y faire entrer tou-te-s les client-es, quitte à réduire le temps pour les actes de soin, ou à diminuer les temps de trajet en deçà du temps réellement nécessaire ou sans prendre en compte le moyen de transport réellement utilisé par le ou la collaborateur-trice.

- L’amélioration de la conciliation vie privée - vie professionnelle. Le taux d’absence est très élevé à l’IMAD, ce qui ne fait qu’amplifier les problèmes de sous-effectifs déjà existants. Comme les remplacements ne sont pas assurés de manière satisfaisante, le personnel est sans cesse rappelé pour travailler sur ses congés ; ses horaires sont régulièrement modifiés, parfois à la dernière minute et sans consultation. Les heures supplémentaires explosent, des personnes à temps partiel doivent régulièrement assumer un horaire à un 100%, sans qu’elles puissent récupérer ces heures à un moment qui leur convienne. Il y a aussi une augmentation des horaires coupés, horaires qui sont particulièrement contraignants. Le personnel est aussi amené à travailler plus fréquemment les weekends. L’IMAD exige une trop grande disponibilité de son personnel, quel que soit son taux d’activité, et il est impossible de concilier vie personnelle et vie professionnelle dans ces conditions.

- Un management plus horizontal et participatif. Certaines hiérarchies mettent une pression intenable sur les équipes pour les enjoindre à accepter ces demandes de flexibilité. Elles ne sont pas non plus garantes de l’égalité de traitement au sein des équipes. Le personnel soignant de terrain est, par ailleurs, soumis à un management de contrôle et d’injonctions qui diminue l’autonomie des collaborateur-trices et les prive de réflexion autour de la prise en charge des client-es, pourtant nécessaire à une prise en charge de qualité.

Articles de cette rubrique

Assemblée du personnel de l’IMAD le mardi 8 mars 2016 de 18h à 20h à l’UOG

Ce n’est plus un scoop : la population augmente et vieillit. Face à cette réalité, le Conseil d’État fait la sourde oreille et refuse de chercher des nouvelles recettes fiscales. Les négociations entamées en ce début d’année entre les organisations représentatives du personnel et le Conseil d’État sont au point mort. Sans moyens supplémentaires pour financer la hausse des besoins de la population, le personnel de l’IMAD sera contraint d’absorber cette hausse au détriment de sa propre santé. Avec un taux d’absentéisme dépassant les 10%, la situation est déjà alarmante et ne pourrait que se péjorer.

Assemblée du personnel de l’IMAD le jeudi 5 novembre 2015

Octobre 2015 - Le 8 septembre dernier, le Conseil d’État a présenté son projet du budget 2016. Malgré le fait qu’il ne soit que très légèrement déficitaire (70 millions sur 7,8 milliards, soit 0,9%), que le spectre du déclenchement du frein à l’endettement s’éloigne, et que les recettes fiscales continuent d’augmenter, ce projet de budget est assorti de mesures d’économie radicales sur le dos du personnel et des prestations à la population lire la suite

Messages électroniques syndicaux - un droit remis au goût du jour

Juin 2015 - Les organisations syndicales disposent désormais de la possibilité d’effectuer des mailings à l’ensemble du personnel de l’IMAD sur la messagerie professionnelle. Cette nouveauté s’inscrit dans le prolongement de ce qui a été obtenu par le Cartel intersyndical pour le personnel de l’Etat en juin 2014.

FSASD : invitation à tout le personnel pour la mobilisation du 6 décembre 2012 (grève des services publics)

Le SIT et le SSP invitent le personnel de la FSASD à se mobiliser contre le budget de l’Etat pour 2013, et font le point sur le statut du personnel IMAD et sur les horaires.

FSASD : résolution du personnel du 10 février 2011

FSASD : résolution du personnel réuni en assemblée générale le 10 février 2011

FSASD : Une victoire d’étape pour le personnel !

Après avoir décidé, lors de son Assemblée générale du 28 avril dernier, de moyens de lutte à l’appui de ses revendications formulées de longue date, le personnel et ses représentants syndicaux ont obtenu d’être partiellement entendus par l’employeur et les autorités politiques.

FSASD : Une manifestation le 27 mai pour le respect du personnel

Le personnel de la FSASD a décidé d’organiser une grande manifestation le jeudi 27 mai prochain. Rendez-vous est donné au siège de la FSASD, au 36 avenue du Cardinal-Mermillod, à 16h00.

FSASD : la bataille des postes a commencé
Lancée en fin d’année, et relayée par l’Assemblée générale du personnel du 18 novembre, la pétition pour l’obtention de 120 postes supplémentaires a été signée par plus de 700 personnes, et déposée auprès du Grand conseil et du Conseil d’Etat le 17 décembre dernier, en même temps que toutes les autres pétitions du Cartel intersyndical de la fonction publique et du secteur subventionné. Ce bon score, étant donné la courte durée de récolte et le climat social, doit nous encourager dans la poursuite de (...)
0 | 10